Tout sur Royal Park Investments

Lors du démantèlement de Fortis, en 2009, naissait Royal Park Investments (RPI) qui devait abriter le portefeuille d'actifs toxiques de l'ancienne banque. Cette "bad bank" a désormais distribué la quasi-totalité de son capital, 12 ans après la crise financière, rapporte L'Echo mardi, citant le Moniteur belge.