Tout sur Roland Berger

À défaut de mesures de la part des politiques, pas moins de 584.000 postes resteront vacants en 2030. C'est ce qu'il ressort de l'étude conjointe d'Agoria, du cabinet de consultance Roland Berger et des organismes publics régionaux de l'emploi. Au total, pas moins de 95 milliards d'euros risquent de passer sous le nez de l'économie belge d'ici 2030.

Portés par les nouvelles technologies avec des avions plus légers et des coûts de carburant plus bas, Boeing et Airbus rivalisent sur le marché de niche des vols de très longue distance, jusqu'à 20.000 km sans escale.

A entendre le discours ambiant, nous serions promis à la décroissance et au chômage de masse. Et le choc de la fermeture de Caterpillar à Gosselies tendrait à le prouver. Mais si des milliers de vieux emplois industriels passent à la trappe, des milliers d'autres peuvent se créer. L'avenir est plus que jamais dans l'innovation.