Tout sur Rishi Sunak

Le nouveau ministre des Finances du Royaume-Uni Nadhim Zahawi va détailler mardi ses mesures pour "saisir les opportunités du Brexit" pour la finance britannique, une annonce très attendue par le secteur qui suscite aussi des craintes que Londres aille trop loin dans la dérégulation.

Victorieux lors de élections de fin 2019, le Premier ministre britannique Boris Johnson avait promis de "niveler et d'unir le pays". Mais ses opposants critiquent un slogan vague sans stratégie cohérente pour remplir les objectifs affichés.

Le gouvernement britannique a affirmé lundi vouloir renforcer l'attractivité du Royaume-Uni dans le secteur des cryptomonnaies, notamment en travaillant sur un moyen d'accepter les "stablecoins", ces cryptoactifs adossés à des devises traditionnelles, comme moyen de paiement.

Face à l'emballement des prix de l'énergie qui pèse lourdement sur le budget des ménages britanniques cet hiver, le gouvernement britannique a mis jeudi 9 milliards de livres d'aides sur la table, un plan immédiatement jugé insuffisant et mal ciblé par l'opposition et des ONG.

Les dirigeants des pays industrialisés, à Washington pour les réunions du FMI, du G20 et du G7 Finances, ont promis mercredi de s'attaquer aux problèmes de logistique qui créent des pénuries de produits de consommation courante, alimentant l'inflation et ralentissant la croissance mondiale.

Le taux de chômage a marqué le pas au Royaume-Uni à fin janvier grâce aux aides gouvernementales qui l'ont empêché de flamber en plein confinement, mais les économistes s'attendent toujours à une détérioration quand ce soutien prendra fin.

Le Royaume-Uni traverse une période "d'urgence économique" et va subir une chute inédite de 11,3% du produit intérieur brut en 2020 en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, selon les prévisions officielles dévoilées mercredi par le ministre des Finances Rishi Sunak.

Le ministre britannique des Finances Rishi Sunak a estimé dimanche que le Royaume-Uni, soumis à "une énorme pression" en raison du Covid-19, faisait face à un important "choc économique", excluant cependant un recours à des mesures d'austérité.

Le ministre britannique des Finances Rishi Sunak, à la popularité montante, a promis lundi face à son parti d'"équilibrer les comptes" du pays malgré les sommes massives dépensées pour maintenir à flot l'économie face à la pandémie.

La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé mercredi une baisse surprise de ses taux à 0,25% afin d'aider l'économie britannique face au "choc" de l'épidémie de coronavirus, une décision qui intervient quelques heures avant la présentation du budget par le gouvernement.