Tout sur Rik Daems

Selon le journal Het Laatste Nieuws, les libéraux flamands proposent aux employés qui travaillent minimum à mi-temps (ainsi qu'aux retraités) de gagner jusqu'à 500 euros supplémentaires par mois. Ce montant, sur lequel l'employeur paierait une contribution de 25 pour cent sans autres obligations fiscales et sociales, serait exempté d'impôts.

L'enquête judiciaire a révélé que les trois prévenus, dont un ancien conseiller de l'ex-ministre des Entreprises publiques Rik Daems, ont servi d'intermédiaires dans la vente de la Tour des Finances à Bruxelles. Ils auraient reçu 9 millions d'euros pour leur intervention.

Pour le sénateur Rik Daems, "une hausse des prix signifie plus de revenus TVA pour les autorités. Ce n'est pas sérieux !" A ses yeux, il faut abaisser cette taxe, car, "pour l'électricité, il y a trop peu d'accises pour faire une différence".