Tout sur richesse

Le nombre de milliardaires en dollars en Russie, pays en récession et victime d'un effondrement de sa monnaie, est passé de 88 l'an dernier à 77 cette année, selon le classement annuel de Forbes dominé par le principal actionnaire du gazier Novatek, Leonid Mikhelson.

Au début du 19e siècle, le Français Joseph Jacquard inventa le métier à tisser en combinant plusieurs techniques, dont un système de cartes perforées (qui furent elles-mêmes l'ancêtre des cartes perforées de programmation informatique qu'on utilisait encore dans les années quatre-vingt). Cette invention donna le signal du départ à un renouveau manufacturier textile qui culmina à la révolution industrielle.

Le sondage sur "l'argent des Français" est publié ce mercredi par le journal économique Les Echos, et il risque de susciter pas mal de commentaires. Les résultats de ce sondage pourraient aussi intéresser les Belges, vu qu'il n'y a pas une grande différence entre les deux pays.

Les richesses mondiales se concentrent de plus en plus aux mains "d'une petite élite fortunée". La part du patrimoine mondial détenue par les 1% les plus riches est passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépassera les 50% en 2016, estime Oxfam lundi dans son étude "Insatiable richesse, toujours plus pour ceux qui ont déjà tout", publiée en marge du forum économique de Davos.

La fortune des ménages européens est revenue l'an passé à des niveaux supérieurs à ceux d'avant la crise, selon une étude publiée jeudi par la banque privée suisse Julius Baer, qui met cependant en lumière une évolution contrastée d'un pays à l'autre.

Jusqu'à présent, Barak Obama n'a pas réussi à endiguer la progression de la pauvreté dans son pays. Aux États-Unis, les riches deviennent toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres...Trois pour cent de la population américaine détiennent 54,4% des revenus et du patrimoine. Cela fait 10% de plus qu'en 1989.

Les statistiques de la Banque nationale sont formelles. Pourtant, c'est à la fois vrai et faux, révèle une étude réalisée par ING. Elle souligne également, au sein des patrimoines, quelques évolutions beaucoup moins connues que le succès du carnet de dépôt. Notamment l'explosion de l'immobilier.

C'est bon à rappeler en ces temps d'austérité : les Belges sont riches, bien plus qu'ils ne le pensent. C'est un économiste français qui le rappelle, Patrick Artus, professeur à l'Ecole Polytechnique, et directeur des recherches et des études chez Natixis.

Les plus-values boursières ont gonflé le patrimoine des Belges au premier trimestre à un niveau record, supérieur à celui d'avant la crise. Entre janvier et mars 2010, ils sont plus riches de 14,5 milliards d'euros, rapporte jeudi le quotidien 'L'Echo', citant des données récoltées par la Banque nationale.