Tout sur Ricardo Cherenti

Les CPAS, sous pression financière, doivent sabrer dans les aides complémentaires, ce qui a des effets néfastes sur la pauvreté globale, stipule un rapport de Ricardo Cherenti, collaborateur scientifique auprès du Centre de recherche en inclusion sociale de l'UMons, relayé lundi par Le Soir. Les CPAS en viennent, en somme, à aggraver la précarité.