Tout sur Revolut

Les néo-banques comme N26 et Revolut ne parviennent pas à faire leur place en Belgique. C'est également le cas à l'international. Les acteurs bien établis semblent davantage profiter de la crise sanitaire, selon Jeroen Dossche (Capco).

Associée depuis peu à Revolut, leader européen des banques digitales, la scale-up bruxelloise Qover entre dans la cour des grands et confirme son positionnement très original: fournir des solutions d'assurance innovantes aux entreprises qui développent des produits numériques.

Lancée en 2015, Revolut vient de lever 500 millions de dollars. L'opération valorise la néobanque britannique à 5,5 milliards de dollars, ce qui la place dans le top 10 des fintechs et sur le podium des néobanques dans le monde. Ces fonds doivent lui permettre d'accélérer sa croissance alors que la concurrence fait rage avec l'allemande N26, la brésilienne Nubank, l'américaine Chime et de nombreuses autres.