Tout sur représailles économiques

Deux jours après le crash d'un bombardier russe abattu par l'aviation turque à la frontière syrienne, la Russie est passée jeudi aux mesures de rétorsions économiques contre Ankara, qui dément qu'elle connaissait la nationalité de l'avion et assure vouloir coopérer avec Moscou.