Tout sur réparation

Les réparations des turbines du réacteur Doel 4, qui a vraisemblablement été l'objet d'un sabotage, coûteront 30 millions d'euros à Electrabel, a annoncé mercredi le CEO Philippe Van Troeye. Il évoque un "effort sans précédent" pour l'entreprise. Pour que l'unité puisse être relancée d'ici la fin de l'année, 600 travailleurs issus de 15 sociétés ont été mobilisés, pour un total de 150.000 heures de travail.