Tout sur Renault

Les dirigeants du constructeur automobile japonais Nissan ont été copieusement critiqués lundi par de petits actionnaires lors de l'assemblée générale du groupe, tant sur sa gouvernance, sa crédibilité après l'affaire Ghosn que sur son avenir incertain dans la crise.

Le constructeur automobile français Renault est tombé dans le rouge l'an dernier pour la première fois depuis 2009, enregistrant une perte nette de 141 millions d'euros, sans pour autant voir le bout du tunnel après sa première année sans son patron emblématique Carlos Ghosn.

La rocambolesque fuite de Carlos Ghosn du Japon, où il était en résidence surveillée, a retenu l'attention comme s'il s'agissait d'un roman d'espionnage avec la présence d'anciens agents secrets, une personne qui échappe à la vigilance des autorités dans une caisse destinée à un instrument de musique et un fugitif qui fait une fracassante conférence de presse.