Près de 90 emplois menacés chez Baxter à Braine-l'Alleud

Près de 90 emplois menacés chez Baxter à Braine-l'Alleud

La direction de Baxter a confirmé mercredi matin au cours d'un conseil d'entreprise son intention de réduire de 88 emplois le personnel sur le site de Braine-l'Alleud. Des membres de ce personnel, soit environ 450 personnes réparties sur trois entités, se disent abasourdis. Si des licenciements perlés avaient déjà eu lieu ces derniers mois, les travailleurs ne s'attendaient pas du tout à une telle annonce. La direction évoque une volonté de simplifier et de rendre plus efficace la structure organisationnelle du site brainois.

Renault-Nissan: "nouveau départ" pour l'Alliance qui veut tourner la page Ghosn

Renault-Nissan: "nouveau départ" pour l'Alliance qui veut tourner la page Ghosn

Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé mardi la création d'un nouveau conseil opérationnel de l'Alliance, marquant "un nouveau départ", selon le président du constructeur français, Jean-Dominique Senard, qui va prendre la tête de l'instance mais renonce à briguer la présidence de Nissan.

Carlos Ghosn est sorti de prison

Carlos Ghosn est sorti de prison

Carlos Ghosn, ex-grand patron de l'automobile aujourd'hui déchu, a été libéré sous caution mercredi de la prison de Kosuge à Tokyo, après plus de 100 jours passés en détention sur des accusations de malversations financières, a constaté l'AFP.

La famille de Carlos Ghosn saisit les Nations unies

La famille de Carlos Ghosn saisit les Nations unies

La famille de Carlos Ghosn, emprisonné depuis plus de trois mois au Japon, a décidé de saisir les Nations unies, estimant que les "droits fondamentaux" de l'ancien dirigeant de Renault et Nissan n'étaient pas respectés, a annoncé lundi son avocat.

Affaire Ghosn: le point sur les enquêtes de Nissan et Renault

Affaire Ghosn: le point sur les enquêtes de Nissan et Renault

Près de trois mois après l'arrestation de Carlos Ghosn, le groupe automobile japonais Nissan continue à mener l'enquête qui a scellé la chute de son ancien patron, toujours sous les verrous à Tokyo.

Affaire Ghosn: Renault signale à son tour à la justice un versement suspect

Affaire Ghosn: Renault signale à son tour à la justice un versement suspect

Soupçonné de malversations financières au Japon, Carlos Ghosn aurait-il commis des délits en France ? Renault va signaler à la justice que son ancien patron a reçu un avantage en nature de 50.000 euros dans le cadre d'une convention de mécénat avec le Château de Versailles.

Ghosn crie au complot

Ghosn crie au complot

Pour la première fois depuis son incarcération, Carlos Ghosn a pu recevoir des journalistes non japonais. L'ancien PDG de Renault-Nissan clame son innocence et parle de trahison.

Renault-Nissan-Mitsubishi reste au sommet de l'automobile mondiale

Renault-Nissan-Mitsubishi reste au sommet de l'automobile mondiale

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, qui a défrayé la chronique avec l'incarcération puis la démission de son patron emblématique Carlos Ghosn, s'est maintenu l'an dernier au premier rang des ventes automobiles mondiales, devant Volkswagen et Toyota, selon des chiffres publiés mercredi.

Les discussions restent difficiles chez NLMK Clabecq

Les discussions restent difficiles chez NLMK Clabecq

Le deuxième conseil d'entreprise extraordinaire convoqué dans le cadre de la loi Renault sur les licenciements collectifs se prolonge, ce mercredi chez NLMK Clabecq. La séance était convoquée en matinée et vers 13h, elle était toujours en cours.

E-commerce: la bataille du dernier kilomètre

E-commerce: la bataille du dernier kilomètre

Le marché du commerce électronique dope les ventes d'utilitaires légers, nécessaires à la livraison. Renault, Mercedes et d'autres en tirent parti. Mais les villes font pression pour que cette activité soit plus propre. Comment concilier ces deux réalités ?

Ghosn dénonce un "complot et une trahison"

Ghosn dénonce un "complot et une trahison"

Carlos Ghosn, incarcéré au Japon pour des malversations financières présumées, s'est dit victime "d'un complot et d'une trahison" de la part de dirigeants de Nissan opposés à son projet d'intégration entre Renault et ses alliés japonais.