Tout sur Renault

Tiens, pour changer, je vais vous parler aujourd'hui de deux chiffres, et d'une bizarrerie que personne ou presque n'a remarqués.

Après Volkswagen, Renault et Peugeot, Citroën a également été mis en examen en France dans l'enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel, a annoncé jeudi Stellantis, maison-mère du constructeur français.

Le groupe automobile Renault a rejoint le consortium lancé en septembre dernier par Veolia, leader mondial des services à l'environnement, et le groupe chimique belge Solvay afin d'améliorer la récupération et le recyclage des métaux rares utilisés dans les batteries des véhicules électriques et hybrides. C'est ce qu'annoncent jeudi les désormais trois partenaires. Leur ambition est donc de recycler en circuit fermé les métaux des batteries électriques en fin de vie en Europe.

Renault renonce à produire une nouvelle Twingo. D'autres constructeurs abandonnent aussi les petits modèles. Trop chers à produire au vu de normes environnementales de plus en plus sévères.