Tout sur Renaud Witmeur

Renaud Witmeur va devenir directeur général de l'Hôpital universitaire de Bruxelles (HUB), une nouvelle structure qui regroupe l'Hôpital Erasme, l'Institut Jules Bordet et l'Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola (Huderf). C'est ce que confirme mercredi le conseil d'administration de l'HUB. Renaud Witmeur quittera donc la Sogepa et Nethys.

Les outils économiques publics ne se contentent plus d'attendre les demandes des entreprises. Ils initient des projets industriels innovants et invitent le privé à embrayer ; que ce soit dans les protéines végétales, la santé ou la dépollution des anciens sites sidérurgiques. Rencontre avec Renaud Witmeur, président du comité de direction de la Sogepa.

Les coups de semonce judiciaires se succèdent pour l'ancien patron de Nethys Stéphane Moreau et ses acolytes. Au centre des débats : les indemnités colossales (plusieurs millions d'euros par personne) perçues en 2018 et 2019 par les anciens responsables de la structure publique liégeoise.

Le CEO ad interim de Nethys entend se séparer des Editions de l'Avenir courant 2020. "Il y a clairement la volonté de vendre les titres de presse qui sont liés à Nethys", affirme ainsi Renaud Witmeur dans les colonnes de La Libre Belgique lundi. Il souhaite que le processus de vente puisse débuter, si possible, dès la fin du mois de janvier prochain. Les filiales Win et Elicio ne sont, elles, pas à vendre pour le moment.

Air Belgium prévoit de relier Charleroi à Kinshasa, en République démocratique du Congo, indique mardi le journal L'Echo. "Le projet est d'opérer deux vols hebdomadaires vers Kinshasa", explique Renaud Witmeur, le président du comité de direction de la Sogepa.

Fin 2013, le groupe sidérurgique signait avec les syndicats et la Région wallonne un accord de maintien des activités et de l'emploi liégeois pendant cinq ans. L'échéance approche. L'économie wallonne doit-elle en avoir peur ?