Tout sur Rémy Bonnery

L'un rit, l'autre pleure: tandis qu'Airbus repart de l'avant après le Covid, Boeing reste encalminé dans des crises à répétition, donnant un avantage durable à l'européen dont la gamme d'avions correspond mieux aux besoins des compagnies, s'accordent les analystes.

Appareil mythique de Boeing, le 747 a vu sa lente agonie s'accélérer avec la pandémie de coronavirus jusqu'à pousser British Airways à annoncer le retrait de sa flotte, après bien d'autres, tout comme l'A380 d'Airbus.