Tout sur Rabobank

Ageas ne sera pas poursuivi au pénal dans le dossier Fortis. Le dossier est prescrit. Et comme le groupe d'assurance résiste bien au Covid, il attire l'attention. Des investisseurs belges ont tenté une OPA, sans succès...

Rabobank est à nouveau en train d'examiner les dossiers de dizaines de milliers de clients pour déterminer les risques de blanchiment d'argent. La banque néerlandaise a en effet été pointée du doigt par le régulateur local, De Nederlandsche Bank (DNB), en raison d'une justification insuffisante pour 40.000 dossiers placés dans la catégorie de risque de blanchiment la plus faible, indique-t-elle vendredi, confirmant des informations du journal Financieele Dagblad.

La banque néerlandaise Rabobank a annoncé qu'elle n'acceptera plus de clubs de football professionnel parmi ses nouveaux clients en raison de risques de blanchiment d'argent. En Belgique aussi, les banques font preuve de davantage de vigilance à l'égard des clubs de football, ajoute l'organisation du secteur Febelfin.