Tout sur Pyongyang

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a étrillé les cadres du régime lors de visites d'inspection pour l'inefficacité d'un certain nombre d'installations, ce qui témoigne selon les analystes de la volonté de Pyongyang de mettre l'accent sur le développement économique.

La Corée du Nord a vu son commerce avec la Chine se détériorer encore en décembre, s'effondrant de moitié sur un an, selon des chiffres publiés par Pékin, qui témoignent de l'application par le géant asiatique des sanctions internationales drastiques contre Pyongyang.

Pour éviter que les sanctions économiques toujours plus sévères n'enfoncent encore davantage un pays déjà dénué de tout, le leader nord-coréen Kim Jong-un a cherché, et trouvé, de nouvelles sources de revenus comme l'envoi de travailleurs à l'étranger, ou encore le développement d'une économie de marché informelle.

Le tout nouveau terminal international de l'aéroport de Pyongyang, "tendance", dans "l'esprit national" et au 'duty free' bien achalandé, ouvrira le 1er juillet après avoir été en partie démoli et reconstruit sur instruction du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, ont indiqué les médias officiels du régime.