Tout sur pub and buzz

Pour motiver les publicitaires à la recherche d'un nouveau défi, l'association belge des agences de communication lance une campagne plutôt audacieuse.

L'ONG a voulu frapper fort en utilisant, à leur insu, l'image de trois personnalités pour dénoncer la torture. Signée par l'agence Air, la campagne est aujourd'hui retirée et révèle toute sa maladresse.

Habituée aux nombreuses récompenses cannoises, la Belgique n'a pas brillé cette année au Festival international de la publicité. Mais pourquoi donc ?

Pour le marché chinois, Volkswagen signe un nouveau spot décoiffant réalisé par l'agence Ogilvy. Problème : il s'inspire méchamment d'une campagne belge signée Happiness Brussels pour l'association PEVR en 2009.

L'afficheur JCDecaux a réalisé un coup de bluff magistral en envoyant des fausses factures à 50 de ses clients. L'astuce ? Les faire payer pour de la pub prolongée sur Google Street View...

Le Mondial inspire la Croix-Rouge pour sa dernière campagne : les joueurs de la sélection allemande paient de leur personne pour "booster" le don de sang.

Pour conjurer le mauvais sort des Bleus en 2010 et surtout pour faire parler d'elle, la marque Adidas écrabouille un car maudit. Pas de bol : le bus se transforme en "bad buzz"...

Les grands blancs d'Alsace s'offrent un coup de jeune en optant pour une opération de com' audacieuse qui mixe promo réactive et nouvelles technologies. Au risque toutefois d'embrouiller les esprits...

Quel est l'impact réel des "pre-rolls", ces publicités intrusives qui précèdent la diffusion de vidéos sur le Net ? Réponse avec une étude menée par RMB, la régie publicitaire de la RTBF.

C'est le rêve de tout commerçant de quartier ou de tout patron de PME : voir le nom de son magasin ou le logo de sa société imprimé sur le maillot d'un club de football reconnu. Et si ce club est en plus le vainqueur du dernier Championnat de Belgique, alors là...

Pour mieux appuyer le lancement de ses mini-canettes en Allemagne, Coca-Cola a choisi une action de "street marketing" aussi minimaliste qu'efficace.

La marque de soins surfe sur la vague des objets connectés et intègre un bracelet "intelligent" dans ses pubs imprimées pour mieux protéger les enfants. Malin.

Pour Carlsberg, l'agence de pub belge Duval Guillaume signe une campagne subtile qui fait oublier les murs le temps d'un match de football.

Comment intéresser le grand public à un produit aussi peu glamour que le gilet de sauvetage ? En sortant les gros moyens et en invitant l'internaute à vivre une expérience terriblement stressante. Genre film d'angoisse en pleine mer.

Comment toucher les jeunes sur un problème qui ne les concernera que lorsqu'ils seront seniors ? En détournant l'usage habituel de leurs applis favorites.

La réalité des femmes est telle qu'elles sont souvent au centre de campagnes uniques et spécifiques. Pour le meilleur et pour le pire, serait-on tenté d'écrire, car en pub comme ailleurs, les idées lumineuses et les clichés lourdauds ont aussi la vie dure.

Pour fêter l'inauguration de sa toute nouvelle salle de vente à Bruxelles, la maison Lempertz met une vraie capsule spatiale aux enchères.