Tout sur PS

Si l'on cumule les avoirs de tous les partis belges, on arrive à la somme rondelette de 156,8 millions d'euros, selon un calcul du Standaard. Une fortune qui a quasiment triplé en vingt ans. Et de tous les partis, c'est la N-VA qui est le plus riche.

Le cabinet restreint (kern) du gouvernement fédéral a entamé dimanche sa deuxième soirée consécutive de négociations concernant la réforme des pensions. Ils sont réunis depuis 09h00 du matin, au lendemain d'une journée de négociations qui aura duré 15 heures.

Le président du PS, Paul Magnette, ne veut pas de réforme de l'Etat. Mais une consultation populaire a rassemblé 100.000 idées pour nourrir le processus. "Il faut en tenir compte", nous dit David Clarinval (MR), ministre de tutelle. L'Institut Destrée plaide pour quatre Etats fédérés.

Les propriétaires des grosses voitures paieront plus, les propriétaires des plus petites paieront moins... Les partis du gouvernement wallon sont tombés d'accord ce week-end sur les lignes directrices de la réforme de la fiscalité automobile, qui entrera progressivement en vigueur à partir de septembre 2023 jusqu'en 2026, a annoncé lundi le ministre de la Mobilité Philippe Henri (Ecolo) sur Bel-RTL.

Si l'on compare le revenu minimum mensuel moyen garanti (RMMMG) en vigueur en Belgique aux standards internationaux que devrait consacrer une prochaine directive européenne, on peut constater qu'il faudrait encore augmenter ce minimum pour atteindre un niveau "acceptable", observe le ministre de l'Économie et du Travail Pierre-Yves Dermagne (PS).

Le ministre de l'Emploi Pierre-Yves Dermagne (PS) veut augmenter l'indemnisation kilométrique minimale à 37 centimes d'euro par kilomètre pour les travailleurs utilisant leur propre véhicule pour leurs déplacements professionnels. En échange, les entreprises pourraient bénéficier d'une réduction de l'impôt à la source, écrit Het Laatste Nieuws jeudi.

Dans le budget wallon 2022, le solde brut à financer après ajustement s'élève à 3,987 milliards d'euros, en amélioration de 148 millions par rapport au solde brut à financer du budget initial (4,135 milliards d'euros), a annoncé le gouvernement régional, lundi matin, à l'issue du conclave qui avait débuté jeudi passé.

Le PS n'a pas mâché ses mots mardi à propos de l'avis rendu par le Conseil Supérieur des Finances (CSF) sur les contours d'une réforme fiscale. Aux yeux des socialistes francophones, les propositions formulées s'apparentent à une "politique d'austérité" à l'heure où les ménages font face à une inflation galopante.

Les personnes vivant en appartement et les locataires sociaux qui se chauffent au mazout, au gaz propane ou butane recevront également la prime fédérale de 200 euros, a indiqué dimanche la députée Nahima Lanjri (CD&V) sur la base d'une réponse qu'elle a reçue du ministre de l'Economie, Pierre-Yves Dermagne (PS).