Tout sur PS

Le syndicat socialiste veut que la semaine de travail passe de 38 à 32 heures, pour faciliter l'équilibre vie privée-vie professionnelle et aussi permettre à tout le monde d'avoir un emploi.

L'ancien patron du holding Arco succédera au socialiste Jean-Pascal Labille à la tête du holding public wallon. La décision doit être avalisée ce mercredi lors de l'assemblée générale de la SRIW. Le PS perdrait aussi la présidence de la Sowalfin, occupée par Jean-Sebastien Belle depuis... 2001.

La réduction de recettes fiscales liée à la deuxième phase du Tax shift, qui atteint 462,6 millions d'euros, et que le gouvernement fédéral a retiré de l'effort structurel dans le budget 2018, en guise de correction, n'a pas fait l'objet d'un accord au comité de concertation. Elle n'est dès lors portée ni par l'entité I ni par l'entité II dans le programme de stabilité 2018-2021 transmis à l'Europe, note la Cour des comptes dans son rapport sur l'ajustement budgétaire.

Le parlement wallon a approuvé mercredi soir la réforme du bail d'habitation, qui étend ce contrat à de nouvelles formes d'habitat (cabanes, containers, yourtes, etc) ainsi qu'à la colocation et au logement étudiant. La réforme entrera en vigueur le 1er septembre prochain.

Alors qu'un projet de décret vise à favoriser l'émergence de magasins éphémères dans les centres-villes wallons en instaurant un bail commercial de courte durée, l'Inspection économique s'intéresse de près à ces nouveaux commerces et à leur impact sur le marché. Alors, les pop-up, sauveurs ou fossoyeurs du petit commerce indépendant ?

Qui l'aurait cru il y a cinq ans ? Dans le sud du pays, le PTB fait la course en tête dans les sondages et se dit désormais prêt à gouverner. Certains l'y encouragent, comme la FGTB. Beaucoup s'en inquiètent. Pourtant, il y a moyen d'étouffer cette montée de l'extrémisme en Wallonie.

Le PS a remis à l'honneur le passage à la semaine de 4 jours. Une hérésie économique ? Pas forcément. A condition d'envisager sereinement les modalités d'application, en ce compris une éventuelle réduction des salaires.

Les Verts ne veulent pas rejoindre le CA de Nethys, tant que Stéphane Moreau y sera. Mais les autres partis estiment que l'installation d'un nouveau CA est l'étape préalable nécessaire à une révision du management.