Tout sur Proximus

En décembre, le nouveau CEO de Proximus avait été accusé d'avoir menti sur son C.V. En réalité, c'est son employeur précédent qui avait " surclassé " en diplôme une formation qu'il avait suivie. Mais que risque un employé qui aurait réellement menti sur ses qualifications ?

Un mois après la VRT, la RTBF a, à son tour, signé un accord de collaboration avec Proximus pour renouveler et renforcer sa diffusion sur la nouvelle plate-forme de télévision digitale Pickx, annonce mardi l'opérateur télécom. Celle-ci donnera accès à Auvio aux détenteurs du futur décodeur V7, qui sortira dans la première moitié de 2020, et la production belge y sera mise en avant.

Après le nouveau CEO, Guillaume Boutin, en décembre, la commission parlementaire Entreprises publiques a entendu mercredi les trois syndicats de Proximus pour écouter leur point de vue sur la situation chez l'opérateur télécom. Tous ont indiqué s'être sentis abandonnés par l'État, principal actionnaire de l'entreprise, au cours des 12 derniers mois marqués par un conflit social sans précédent.

Le nouvel administrateur délégué de Proximus entend renouer un dialogue social sur le long terme avec les syndicats, a-t-il assuré mardi en commission Entreprises publiques à la Chambre. Le Français Guillaume Boutin souhaite ainsi anticiper les situations difficiles en compagnie des partenaires sociaux, en discutant davantage avec eux et en les impliquant dans sa vision stratégique pour l'opérateur télécom. "On est toujours plus intelligents collectivement que seul", a-t-il illustré.

Proximus a signé un accord avec la RMB (Régie Média Belge) afin d'implémenter la publicité ciblée à la télévision. A partir du premier trimestre de 2020, RMB, régie publicitaire de la RTBF notamment, utilisera la plateforme de Proximus afin de lancer des campagnes publicitaires ciblées, annonce jeudi Proximus.

L'opérateur télécom signe un partenariat avec deux éditeurs de journaux pour enrichir son offre de contenus. De quoi relancer l'idée d'un kiosque numérique en Belgique...

Le nouveau patron de Proximus est connu. Après trois mois d'intérim assurés par la directrice financière Sandrine Dufour, le Français Guillaume Boutin prend les rênes de l'opérateur. Il succède à Dominique Leroy, qui a quitté Proximus par la petite porte, sur fond de soupçons de délit d'initié - la procédure est toujours en cours.

Le Français Guillaume Boutin devient le nouvel administrateur délégué de Proximus. Ainsi en a décidé le conseil d'administration de l'opérateur télécom mercredi, a-t-on appris de bonne source. Le conseil d'administration a décidé, mercredi, de démarrer la mise en oeuvre du "plan de transformation" malgré le rejet par deux syndicats.

La commission paritaire prévue mercredi à 10h chez Proximus est terminée, a-t-on appris de sources syndicales. Comme attendu, aucune majorité des deux tiers n'a pu se dégager sur un accord social au sein de l'entreprise de télécoms, ce que confirme et regrette l'opérateur.

Les syndicats chrétien et socialiste mènent une action mercredi matin devant le siège social de Proximus à Bruxelles. Vers 7h00, des dizaines de travailleurs étaient déjà présents au pied des tours. "Nous nous attendons à être rapidement plus d'une centaine", a déclaré Bart Neyens, du syndicat socialiste flamand ACOD. Ces derniers jours, plusieurs actions spontanées ont été organisées au sein du groupe de télécom.

La CGSP et la CSC Transcom mènent des actions mardi devant plusieurs bâtiments de Proximus à travers le pays, à la veille de la réunion de la commission paritaire. Les deux syndicats ont rejeté les propositions de la direction dans le cadre du plan de restructuration annoncé en début d'année, tandis que le SLFP a voté en faveur du texte.