Tout sur Proximus

Nos politiques et l'ambition de Jeff Bezos

On ne peut pas dire que le numérique soit absent des programmes des partis politiques belges. Le terme "numérique" y apparaît des dizaines voire des centaines de fois. Certaines formations consacrent même à la révolution digitale des pages entières.

Meilleur premier trimestre qu'attendu pour Proximus

Proximus a enregistré au premier trimestre de l'année un chiffre d'affaires en baisse de 1,8%, à 1,415 milliard d'euros, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué. Le bénéfice net a lui atteint 138 millions d'euros, soit 9 millions de plus qu'au premier trimestre 2018 (+7%).

Restructuration chez Proximus: la direction étudie les propositions des syndicats

Les syndicats au sein de Proximus ont présenté lundi leur "catalogue de contre-propositions" à la direction, a indiqué Stéphane Daussaint, de la CSC-Transcom. Celles-ci visent principalement "à éviter les licenciements" alors que l'entreprise télécom a annoncé en janvier un plan de restructuration qui menace 1.900 emplois mais prévoit 1.250 engagements.

Comment Orange a fait oublier Mobistar

L'ancien Mobistar végétait entre Proximus et Base. Repositionné comme challenger du marché des télécoms, Orange est parvenu à regagner des clients mobiles et à imposer son offre "fixe".

Proximus continue d'attirer des clients

Proximus a continué d'attirer de nouveaux clients au dernier trimestre de l'an dernier, ressort-il des résultats financiers annuels de l'opérateur télécom publiés vendredi. La croissance est ainsi continue pour l'internet, la TV et les abonnements mobiles, alors que le déclin se poursuit pour la voix fixe et les solutions de prépaiement.

Smartphones à écran pliable: gadget ou révolution ?

Samsung et Huawei viennent de présenter leurs nouveaux smartphones à écran " pliable ". Ce sont les stars du Mobile World Congress de Barcelone. Mais que valent ces surprenants appareils ? Le point avec le responsable des appareils mobiles chez Proximus.

Les "call centers" belges sont-ils menacés?

Le secteur des centres d'appels vit sous une double pression. Celle des coûts salariaux, qui poussent les entreprises à délocaliser leurs activités. Et celle de l'automatisation, qui pourrait remplacer des opérateurs humains par des robots conversationnels.

Les arrêts de travail spontanés chez Proximus gagnent la Wallonie

Le mouvement de grogne des jointeurs de Proximus, initié jeudi à Anderlecht, fait tache d'huile et gagnait vendredi plusieurs sites en Wallonie, a indiqué Stéphane Daussaint de la CSC Transcom à l'agence Belga. Outre la commune bruxelloise et Limelette dans le Brabant wallon, des techniciens de plusieurs sites en Wallonie se croisaient les bras vendredi matin.