Tout sur procédure Renault

La direction de NLMK Jemappes Steel Center annoncé jeudi que la procédure d'information et de consultations prévue en phase 1 de la Loi Renault a été enclenchée dans le cadre de son intention de fermer le site de production de Jemappes (Mons). Le site emploie actuellement soixante travailleurs.

La société belge ACV, spécialisée dans le développement et la commercialisation de solutions technologiques pour la production d'eau chaude sanitaire et le chauffage, a fait part ce vendredi, au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, de sa volonté de reconvertir son site de Seneffe. Au total, 142 emplois, sur 240, seraient menacés. Les syndicats attendent un contact avec la direction ce lundi.

Au premier trimestre 2014, 40 entreprises ont annoncé des projets de licenciement collectif (procédure Renault) menaçant 2.449 emplois; un an plus tôt, quarante entreprises visaient 4.673 emplois, rapporte mardi matin l'Echo.

La direction de Caterpillar Belgium a oublié de transmettre aux comités subrégionaux de l'emploi les documents concernant l'intention de licencier 1.400 travailleurs, a indiqué vendredi dans un communiqué la CSC METEA. Du coup, la procédure Renault n'aurait, selon elle, pas débuté.

Syndicats et direction de l'entreprise Carsid à Marcinelle se sont réunis une première fois ce mercredi matin dans le cadre de la procédure Renault entamée la semaine dernière après l'annonce de la fermeture du site.

Le groupe Atenor va procéder à la fermeture de l'hôtel Brussels Europa, situé rue de la Loi. La direction de la SA Brussels Europa, filiale d'Atenor, a fait part mercredi aux représentants du personnel de ses intentions de procéder à la fermeture pour le 31 décembre et à un licenciement collectif.