Tout sur presse

Le groupe finlandais de médias Sanoma a annoncé mercredi la vente de sa part de 50% dans la société russe Fashion Press à InVenture Partners, un groupe d'investisseurs russes. Fashion Press édite en Russie des magazines comme Cosmopolitan ou Esquire.

La start-up néerlandaise Blendle qui vend des articles à l'unité sur internet exporte dès mardi sa plate-forme en Allemagne avant de se tourner vers d'autres pays. En Belgique, le concept a déjà attiré quatre titres flamands et Blendle a fait le tour des éditeurs francophones. Mais certains craignent de fractionner leur lectorat.

Le parlement espagnol vient de voter une loi qui oblige des sites comme Google et Yahoo ! à rétribuer les éditeurs de presse pour l'exploitation de leurs contenus.

L'ensemble des quotidiens francophones ont vu leur diffusion payante (papier et numérique) baisser de 3,80% sur base annuelle, au premier trimestre de 2014, ressort-il vendredi des chiffres du Centre d'Information sur les Médias (CIM). Les journaux du groupe Sudpresse restent les plus vendus en Belgique francophone, malgré une baisse de 0,93%.

Les hommes d'affaires Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse, déjà propriétaires du Monde, vont racheter la majorité de l'hebdomadaire français Le Nouvel Observateur, a indiqué à l'AFP mercredi une source proche du dossier.

Le débat qui agite aujourd'hui le monde des médias doit-il forcément se résumer à un affrontement sanglant entre le "print" et le numérique ? Ou peut-il, au contraire, être abordé en termes de complémentarité entre les deux supports ? Tentative de réponse.

Après 80 ans de publication papier, le prestigieux hebdomadaire américain Newsweek a annoncé qu'il poursuivait sa route uniquement sur le web. Un passage au tout-numérique assez radical, représentatif des grandes mutations que vit le secteur de la presse. Benoît Grevisse, directeur de l'Ecole de journalisme à l'UCL, répond à nos questions.

Le magazine américain Newsweek a annoncé jeudi qu'il publierait sa dernière édition papier le 31 décembre avant de passer entièrement au numérique, une évolution qui se traduira par des suppressions de postes.

Roularta Media Group a réalisé au premier semestre 2012 un chiffre d'affaires consolidé de 371,5 millions d'euros, contre 374,2 millions d'euros au premier semestre 2011. Ceci signifie un chiffre d'affaires quasi stable, ou en léger repli (-0,7%).

L'agence de presse néerlandaise, Algemeen Nederlands Persbureau (ANP), va supprimer l'année prochaine 33 emplois à temps plein dans la rédaction et son service photo, soit quinze pour cent du personnel. Cette mesure est justifiée par la diminution des revenus publicitaires et des tirages des journaux ainsi que par les économies auxquelles s'astreint la radiotélévision publique.