Tout sur pots-de-vin

Une majorité des faits de corruption visant des agents publics étrangers dans le cadre de transactions commerciales internationales est le fait, du moins ces dernières années, de quatre secteurs d'activité, l'industrie extractive étant le plus important.

Le conglomérat américain General Electric (GE) a accepté de payer une amende de 23,4 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites du gendarme américain de la Bourse, la SEC, qui l'accusait d'avoir versé des pots-de-vin en Irak entre 2000 et 2003.