Tout sur PostNL

Le syndicat chrétien CSC distribuera dans les prochains jours des pamphlets aux livreurs de colis indépendants, dans toutes les entreprises de livraison en Belgique. "Chaque entreprise de colis travaille avec des chauffeurs indépendants qui sont exploités", dénonce le document.

Plus les entreprises intensifient leurs préparatifs pour opérer le retour des travailleurs in situ, plus les attentes des clients ont changé pour de bon. Il est évident que les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 se feront encore sentir longtemps. Selon une récente étude de McKinsey, 80 % des travailleurs européens ressentiraient un risque peser sur leur emploi ; d'après les prévisions, le taux de chômage pourrait tout bonnement doubler en Europe.

A l'approche du 31 octobre, voici les zombies. Mais les morts-vivants ne colonisent pas les seuls rayons accessoires des grands magasins. On les retrouve aussi dans de très sérieux rapports d'économistes et de consultants.

Uniqlo a ouvert vendredi sa première boutique en Inde, l'une des plus grandes au monde du géant japonais du prêt-à-porter, devenant le dernier entrant en date sur ce marché prometteur mais notoirement concurrentiel et difficile.

Recaser leur personnel excédentaire vers d'autres secteurs d'activité en manque de bras, comme celui des soins de santé: voilà "la" solution des banques pour faire face à la vague numérique sans casse sociale.

PostNL, l'homologue néerlandaise de bpost, livre désormais des colis alimentaires et autres emplettes faites en ligne en Belgique. Le service postal a annoncé mercredi étendre son réseau sur le marché belge, sans évoquer les aspects financiers d'un tel développement.

PostNL va accélérer sa mutation d'entreprise postale traditionnelle en spécialiste de la livraison de colis. La transformation s'accompagnera de nouvelles économies de coûts afin de stimuler le chiffre d'affaires à court terme, a annoncé l'entreprise lundi à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels. Quelque 2.000 emplois passeront à la trappe d'ici 2020.

Le plus gros actionnaire de PostNL, l'Américain Causeway Capital Management, a réduit de 41% sa participation, mécontent qu'il est de la tournure des évènements au sujet de l'opérateur postal néerlandais, rapporte jeudi le site internet du Financieele Dagblad.

Michiel Boersma, le président du conseil d'administration de PostNL, a démenti mardi dans une interview accordée à De Tijd et Financieele Dagblad que le bonus de plusieurs millions d'euros prévu pour la CEO Herna Verhagen en cas de reprise par bpost avait été la raison du refus de la fusion. La raison est que l'entreprise belge n'a pas été professionnelle et assez sensible dans son approche de PostNL, a-t-il avancé.