Tout sur Poppy

Les voitures partagées, à Bruxelles, sont surtout utilisées par des universitaires, principalement des hommes, indique une étude publiée par Brussels Studies.

La question se pose avec le départ de DriveNow, de Zipcar et d'Ubeeqo, à Bruxelles. Ce marché d'avenir est très difficile à rentabiliser sans subsides. Pourtant, Poppy (D'Ieteren) estime pouvoir y arriver. Cambio y est bien parvenu.

Il ne sera plus possible de prendre une voiture partagée Zipcar à Bruxelles dès samedi. Déjà active à Anvers, la plate-forme d'autopartage Poppy lance en effet ses activités dans la capitale ce mardi, où elle déploiera 100 voitures, annonce-t-elle lundi. Durant une phase de test, il sera possible de réaliser des trajets entre les deux métropoles sans coût supplémentaire, une première en Belgique, selon l'entreprise filiale du groupe D'Ieteren.