Tout sur plan de sauvetage

Le gouvernement chypriote a annoncé avoir approuvé mercredi le plan de sauvetage avalisé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international constitué d'un prêt de 10 milliards d'euros et d'une contribution de 13 milliards d'euros que Chypre doit trouver notamment par une mise en liquidation de la principale banque du pays.

Les besoins de Chypre dans le cadre d'un plan de sauvetage de l'île au bord de la faillite sont passés de 17,5 à 23 milliards d'euros, a indiqué jeudi le porte-parole du gouvernement à Nicosie. "C'est un fait, le mémorandum de novembre parlait d'environ 17,5 mds de financements nécessaires. Ce chiffre est désormais de 23 mds d'euros", a indiqué Christos Stylianides.

Le Fonds monétaire international (FMI) va prêter un milliard d'euros à Chypre dans le cadre du plan de sauvetage de dix milliards conclu avec les Européens et les autorités de l'île, a annoncé mercredi sa directrice générale, Christine Lagarde.

L'île a jusqu'à 2018, soit deux années de plus qu'initialement prévu, pour atteindre les objectifs exigés par la troïka en contrepartie d'un prêt de 10 milliards d'euros, a indiqué le gouvernement chypriote mardi.