Tout sur Ping An

Ageas a confirmé lundi la participation de l'État belge, par le biais de la Société Fédérale de Participations et d'Investissements (SFPI), dans son capital, à hauteur de 6,33%. Dans une notification de transparence, l'entreprise d'assurances annonce également que la part du groupe d'assurances chinois Ping An est désormais nulle.