Tout sur Pierre-Paul Verelst

Le marché bruxellois de l'immobilier de bureau reprend un peu de vigueur après quelques mois compliqués. La prise en occupation est en hausse de 31% par rapport à 2019, pour atteindre 301.000 m2, selon les derniers chiffres du conseiller en immobilier d'entreprise JLL.

L'essor du télétravail pourrait accélérer la mutation du territoire bruxellois. Des dizaines de milliers de mètres carrés de bureau vont se libérer, soit via une rationalisation des surfaces, soit via le besoin d'espaces "up-to-date". De quoi dynamiser la reconversion de quartiers qui étaient jusqu'à présent monofonctionnels, comme le quartier nord ou le quartier européen. Une opportunité que la Région ne peut pas rater.