Tout sur Pierre Lalmand

Les constructeurs boudent de plus en plus les salons de l'auto, jugés trop chers et obsolètes. Pas celui de Bruxelles, qui débute ce 19 janvier et conserve tout son intérêt. Parce qu'il est plus commercial qu'un événement d'image international.