Tout sur Pierre Aspeslag

Décédé ce 1er mai, Pieter Aspe avait inventé un commissaire qui lui ressemblait: ours mal léché, rebelle et grand amateur de Duvel. Distillées en 40 romans, ses aventures ont dépassé les 3,5 millions d'exemplaires.

Dix euros pour pouvoir acheter un livre ! Si rien ne change, je ne reviendrai pas, avait menacé l'an dernier Pieter Aspe, fâché par le prix du ticket d'entrée de la Boekenbeurs d'Anvers.