Tout sur Philippe de Koster

Un an après la publication des Panama Papers, environ 140 signalements liés à des entreprises offshores non-déclarées sont parvenus à la Cellule de Traitement des Informations Financières (CTIF), rapporte mercredi son président Philippe De Koster dans le magazine Knack.

"La Cellule d'informations financières (CIF) a traité en 2015 près de 20% de dossiers en plus qu'en 2014. Trois quarts des signalements venaient des institutions financières", ressort-il du rapport annuel 2015 de la CIF, une autorité administrative indépendante qui traite les informations concernant, entre autres, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

La Cellule de traitement des informations financières (CTIF) a lancé 97 enquêtes sur base des informations issues des Panama Papers, affirme mardi son président, Philippe De Koster, dans les colonnes du magazine Knack. Celles-ci ont cependant peu de chance d'aboutir, en l'absence de réaction du Panama.