Tout sur peugeot

La chute de la maison PSA, qui a publié une perte nette historique, a de nombreuses causes, dont certaines très anciennes. Mais l'échec de certains modèles illustre aussi bien des erreurs stratégiques que l'incapacité du groupe à réagir à la crise de 2008. Gros plans sur ces flops.

La restructuration de PSA Peugeot Citroën est inévitable et le constructeur français en crise doit "d'urgence (se) redresser", selon l'expert gouvernemental chargé d'analyser sa situation, qui critique durement direction et actionnaires pour leur stratégie.

PSA Peugeot Citroën ferme son usine d'Aulnay (France) et annonce la suppression de 8.000 emplois en France, Opel va fermer une nouvelle usine à Bochum, en Allemagne... Premiers signes d'une restructuration en profondeur d'un secteur en surcapacité ?

L'annonce jeudi par le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën de la suppression de 8.000 emplois et de la fermeture de son usine d'Aulnay, près de Paris, a provoqué un séisme en France qui a pris de plein fouet ce signal de la perte de compétitivité de son industrie.

Peugeot lance jeudi sa nouvelle 208 avec l'espoir de rejouer le succès de la 205 et reprendre la place de n° 1 des petites voitures à la Clio de Renault. Malgré tous les atouts de cette petite citadine, le pari est loin d'être gagné.

Exit la vieillissante 207, place à la nouvelle citadine 208. Ce modèle doit devenir un des best-sellers de Peugeot, , qui a subi l'an dernier un net recul de ses ventes en Europe.

PSA Peugeot Citroën vu son chiffre d'affaires s'apprécier de 10 % au premier trimestre et confirmé, dans la foulée, ses prévisions pour 2011. Malgré un "impact probable" de 150 millions d'euros dû au séisme nippon.

Il s'est vendu 50 % de 4x4 en plus en Belgique l'an passé. En tête des ventes : la Nissan Qashqai et la Peugeot 3008. Plus d'une voiture neuve sur neuf était donc issue du segment "Jeeplike" en 2010.

La Russie vise la première place au podium européen des marchés automobiles en 2014. Et ce, après une année 2009 en recul de près de 50 % par rapport à 2008. En France, PSA Peugeot Citroën relève lui aussi ses prévisions grâce à la conquête de nouvelles parts de marché.

Les deux constructeurs ont affiché des ventes spectaculaires au premier semestre, en hausse de 26,1 % pour Renault et de 17 % pour PSA. L'occasion de faire le point sur les forces et les faiblesses de ces deux concurrents historiques.

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé mercredi une perte nette de 1,161 milliard d'euros en 2009, qui représente plus du triple de celle enregistrée l'an passé, malgré la prime à la casse qui lui a permis de limiter les dégâts au second semestre.

Plus de 2.000 véhicules Peugeot et Citroën vont être rappelés dans notre pays, ont annoncé les représentants de ces deux marques en Belgique. Les voitures concernées ont été produites dans une usine commune avec Toyota. Le constructeur japonais avait décidé fin de semaine dernière de procéder au rappel de millions de véhicules pour un défaut de pédale d'accélérateur.