Tout sur Peeters

Le syndicat socialiste FGTB a de nouveau abordé les droits des travailleurs intérimaires mercredi avec le cabinet Peeters. La délégation est venue avec une "demi-boîte à casse-croûte avec à l'intérieur un demi-calendrier des congés et des demi-gants de sécurité qui symbolisent pour (elle) la situation réelle des travailleurs intérimaires". La problématique des contrats journaliers est l'un des points d'attention principaux du syndicat.

Seuls 60% des travailleurs bénéficient d'une formation générale, "un pourcentage étonnamment faible", estiment vendredi le prestataire de services RH Acerta et Jobat.be après une étude auprès d'environ 3.700 personnes. L'an dernier, 41% des sondés n'ont suivi aucune formation générale et 49% n'ont suivi aucune formation technique.

Test-Achats conseille aux épargnants disposant d'un compte First chez Ethias de sortir du giron de l'assureur et d'empocher la prime de sortie de 25%, a indiqué mardi Test-Achats, l'organisation de défense des consommateurs dans un communiqué.

Les horaires flottants ont pour objectif de permettre aux travailleurs de mieux concilier leur vie professionnelle avec leur vie privée : chaque travailleur choisit lui-même chaque jour la durée de sa journée de travail, son heure d'arrivée, son heure de départ et le moment de sa pause déjeuner.

Pratiqué par beaucoup, le télétravail fait bonne figure en prévoyant de nombreux avantages, autant pour les travailleurs que pour les employeurs. Le télétravail occasionnel dispose désormais d'un cadre légal afin d'éviter de prendre trop de libertés avec le contrat de travail. Vincent Chiavetta, avocat de Bruxelles, fait le point avec nous.

Aujourd'hui, de nombreuses formules de télétravail sont possibles : en partie à domicile et en partie d'un bureau satellite de son employeur, ou au café du coin, ou dans le bus sur le chemin du travail... Il peut s'effectuer à temps plein ou à temps partiel, selon un modèle fixe ou épisodique. Toutes ces formules trouvent leur place dans le cadre juridique existant.