Tout sur Partena Professional

Tout le monde connait la loi " tout travailleur belge a droit à 20 jours de congé par an ", c'est le minimum légal. A ce minimum peut venir se greffer des jours supplémentaires, oui mais combien ? Dans les faits et la réalité du terrain, qu'en est-il vraiment ?

Début de cette semaine, une entreprise belge annonçait qu'elle allait supprimer la limitation des jours de congés payés de tous ses employés en Belgique. Chaque collaborateur pourra, dès lors, prendre des jours de congés payés "à volonté". Mais existe-t-il un cadre juridique qui régit cette pratique ? Est-ce bien "légal" ? Toutes les entreprises peuvent-elles l'instaurer ? N'y a-t-il pas un risque d'abus ? Explication.

La rémunération flexible gagne en popularité année après année. Il s'agit là d'une évolution positive car elle offre une alternative intéressante à la "pure et simple" augmentation de salaire coûteuse. Toutefois, les possibilités existantes ne sont pas encore suffisamment exploitées, selon une étude de la société RH Partena Professional menée auprès de 169 entreprises et sur les données de 257.000 salariés.

En principe, le travail du dimanche est interdit, un repos hebdomadaire pour le travailleur ayant été imposé par la loi. Il existe cependant plusieurs exceptions, dont celle des stations balnéaires. Et selon une nouvelle loi, les magasins de détail et les salons de coiffure peuvent désormais ouvrir tous les dimanches.