Tout sur Parlement

Le départ des élus britanniques provoqué par le Brexit va rebattre les cartes au Parlement européen: il profite à la droite mais affecte les libéraux, les Verts et les socialistes et ces derniers cherchent à rallier des non-inscrits pour reprendre des forces.

Avec le Brexit, le Royaume-Uni n'a jamais été aussi diminué, détérioré et divisé. Et les récentes élections générales n'ont pas forcément permis d'y remédier.

L'échéance du Brexit fixée au 31 octobre approche à grands pas. Mais le véritable ultimatum est pour demain avec le Sommet européen qui se tient à Bruxelles. Ces derniers jours, des délégations de Londres et de Bruxelles ont fait une énième "ultime tentative" de trouver un accord sur la base de la nouvelle proposition de Boris Johnson. Celui-ci parviendra-t-il à convaincre les dirigeants européens ou rentrera-t-il à Londres les mains vides?

La Cour suprême britannique a ajouté un nouvel épisode spectaculaire à la saga du Brexit en jugeant mardi illégale la décision du Premier ministre eurosceptique Boris Johnson de suspendre le parlement, entraînant immédiatement des appels à sa démission.

Aujourd'hui, notre chroniqueur Amid Faljaoui a choisi de nous parler de la Bourse et du Parlement britannique qui selon lui sont tous les deux devenus fous. Mais heureusement, il nous dit aussi qu'il y a un très bel espoir si vous avez plus de 40 ans et que vous avez choisi de lancer votre propre start up.

Boris Johnson a engagé un nouveau bras de fer avec le Parlement britannique mercredi, après une défaite humiliante la veille sur sa stratégie du Brexit: les députés doivent se prononcent sur une loi visant à empêcher une sortie sans accord de l'Union européenne, envisagée par le Premier ministre.

A l'orée d'une semaine qui s'annonce mouvementée au Parlement britannique, où les députés vont tenter de légiférer dans l'urgence pour tenter d'empêcher une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord, voici les scénarios possibles.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a menacé d'exclusion les députés de son camp conservateur qui tenteraient de bloquer une sortie sans accord de l'Union européenne, durcissant le ton à la veille d'une rentrée parlementaire qui s'annonce mouvementée.