Tout sur Paris

Des premiers cortèges de manifestants se sont élancés jeudi en France, à l'appel de syndicats et d'organisations de jeunesse, pour réclamer des hausses de salaires dans un contexte de retour en force de la question du pouvoir d'achat, à quelques semaines de la présidentielle.

Retenez bien cette date, habitants de la planète et corpuscules errants de la galaxie : le 24 avril 2022 nous connaîtrons, à moins que les chars russes incapables de s'arrêter dans leur élan vers l'Ukraine n'aient envahi Paris, le nom du nouveau président français. C'est l'occasion de prendre régulièrement le pouls économico-politique de cette campagne pour laquelle le président actuel, Emmanuel Macron, n'est toujours pas officiellement candidat (quel suspens !). Aujourd'hui, parlons un peu de succession.

Déjà active dans plus de 40 pays, la société Pitagone a mis au point un système de sécurité inédit qui permet de stopper les camions-béliers. Gros plan sur une entreprise bruxelloise qui assurera aussi la sécurité des spectateurs à la Coupe du monde de football du Qatar en 2022.

La start-up bruxelloise Pricing Pact, qui a développé un logiciel aidant les entreprises à mieux fixer leurs prix et ainsi à augmenter leur chiffre d'affaires, a levé en décembre 1,2 million d'euros de capital.

Besix a remporté le contrat de la construction de la Tour Triangle à Paris, un édifice de 180 mètres de haut qui fait penser à une pyramide. "Une pyramide irrégulière à base trapézoïdale", selon les termes du concepteur. Le bâtiment doit voir le jour au Parc des Expositions, Porte de Versailles (sud-est de Paris).

C'est Tristan Bernard qui disait que "l'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve, c'est que ça le fatigue". Je pense que c'est sans doute sur la base de cette magnifique citation que Kim Kardashian et d'autres influenceurs ont voulu gagner encore plus d'argent qu'ils n'en ont déjà.

Spendesk, scale-up française, devient la deuxième licorne du start-up studio belge eFounders qui aligne les succès. Un succès hexagonal, donc, mais avec un (petit) zeste noir-jaune-rouge. Voici pourquoi cette boîte n'est pas belge...

L'impératrice Eugénie, Baudelaire, Zola, Degas, Manet ou encore Proust goûtaient déjà ses boissons. Plus de 150 ans après sa naissance, Mariage Frères est devenue une icône tricolore très convoitée par les géants mondiaux du luxe. Le mérite en revient à un étudiant thaïlandais, tombé sous son charme dans les années 1980, et à son associé français.