Tout sur Ores

L'objectif d'Atrias, qui devait démarrer le 1er septembre, est de faciliter l'échange d'informations entre les gestionnaires de réseau comme Ores et Resa, les fournisseurs d'énergie comme Electrabel ou Luminus et les régulateurs régionaux comme la Cwape ou Brugel. Attendu le 1er septembre, le lancement est reporté à novembre selon L'Echo.

La signature protocolaire d'un prêt de la Banque européenne d'investissement (BEI) à Ores, pouvant atteindre 550 millions d'euros, a eu lieu mercredi à Namur, en présence du ministre wallon de l'Energie, Jean-Luc Crucke.

Ores n'a pas caché sa satisfaction jeudi quant aux conclusions d'une enquête diligentée par le gouvernement wallon au sujet du rachat par les communes des parts d'Electrabel dans le gestionnaire de réseaux de distribution d'électricité et de gaz en Wallonie. Cette enquête a conclu que rien ne permet d'affirmer que la formule choisie pour fixer le prix de rachat des parts était inappropriée, selon le journal L'Echo.