Tout sur opéra

Facebook chute de près de 10 % mercredi sur des rumeurs et options de vente. On prête notamment au roi des réseaux sociaux le projet de s'offrir, à grands frais, le navigateur Opera.

A la suite d'une décision de Bruxelles, Microsoft proposera à partir de mars aux utilisateurs européens de Windows de choisir leur navigateur web, effaçant le choix d'Internet Explorer par défaut. Une victoire pour la concurrence, mais les dés ne sont pas encore jetés pour Microsoft.