Tout sur Opep

Le Qatar va quitter l'Opep

Le Qatar va quitter en janvier l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé lundi le nouveau ministre de l'Energie de l'émirat gazier.

Pétrole: pourquoi le baril à 100 dollars fait-il trembler ?

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques.

Le baril de Brent au plus haut depuis novembre 2014

Le prix du baril de pétrole Brent a atteint lundi son niveau le plus élevé depuis novembre 2014, à près de 81 dollars, après la décision de l'Opep et ses partenaires de ne pas augmenter la production malgré les pressions de Donald Trump.

Shell multiplie ses profits par 4

Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bénéfice net multiplié par quatre au deuxième trimestre, dopé par le bond des prix du pétrole sur un an et par des cessions d'actifs.

Le compromis de l'Opep, trop "vague" pour faire reculer les prix

L'Opep a avalisé samedi avec la Russie et ses autres partenaires le principe d'une hausse de production, mais les experts jugent celle-ci trop "vague" pour peser significativement sur les cours et répondre aux injonctions de Donald Trump de faire baisser les prix pétroliers pour l'été.

L'économie saoudienne en recul pour la première fois depuis 8 ans

Rare contraction du Produit intérieur brut (PIB) et poursuite des déficits budgétaires: les autorités saoudiennes ont confirmé mardi les difficultés économiques du royaume, toujours très dépendant du pétrole malgré des réformes visant à diversifier ses revenus.

Pétrole: l'Opep prolonge ses quotas et garde son allié russe

L'Opep et ses dix partenaires, dont la Russie, ont décidé jeudi de prolonger leurs quotas de production de pétrole jusqu'à fin 2018 pour stabiliser le redressement des prix, surmontant les tensions politiques au Moyen-Orient et les réticences de Moscou.

Pétrole: l'Opep prête à reconduire ses quotas pour neuf mois

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunie jeudi à Vienne, s'oriente vers une prolongation jusque fin 2018 de son accord de baisse de production, selon l'un des membres du cartel qui devra ensuite convaincre ses alliés, dont la Russie, de s'aligner sur son choix.

Bientôt des pénuries de pétrole ?

Le manque d'investissement dans le secteur pétrolier des dernières années risque d'affecter les approvisionnements à l'avenir, a souligné mardi le PDG du géant pétrolier saoudien Armaco.