Tout sur Open Vld

L'Open Vld est en faveur d'un retour temporaire à la TVA à 6% dans l'horeca à la suite des dernières mesures décidées en Comité de concertation, a indiqué le vice-Premier libéral Vincent Van Quickenborne (Open Vld) auprès de VTM. Du côté francophone, le parti libéral (MR) est sur la même longueur d'ondes.

La société de transports publics ne verdissant pas assez vite son charroi, le gouvernement flamand portera le kilométrage accompli par ses sous-traitants privés au maximum autorisé. Soit 49%...

La secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, a réclamé du secteur bancaire un plan d'action clair pour permettre aux clients des banques de bloquer leur compte plus rapidement et plus facilement lorsqu'ils sont victimes d'hameçonnage (en anglais "phishing"), une forme de fraude en ligne.

Les négociations sur le budget fédéral vont seulement commencer et il est déjà clair qu'il n'y aura pas d'assainissement. Les propositions de la Secrétaire d'État Eva De Bleeker (Open Vld) se sont heurtées à un non du PS. Cependant, la situation est grave. Selon le FMI, la Belgique aura le déficit structurel le plus élevé de l'UE en 2025.

D'ici à fin 2030, le secteur technologique a l'ambition de créer un total de 40.000 emplois supplémentaires, soit 16 par jour ouvrable. C'est ce qu'annonce mardi la fédération technologique Agoria, qui dresse son état des lieux semestriel du secteur.

Le syndicat libéral CGSLB mènera ce vendredi 24 septembre une action sur le thème #freesalary - Libérez nos rémunérations, en rendant visite aux deux partis libéraux (présents dans la coalition fédérale) MR et Open Vld. Cela afin de poursuivre son oeuvre de persuasion en vue d'une réforme en profondeur la loi sur les salaires datant de 1996, annonce le syndicat mercredi.

L'Observatoire des prix pointe des tarifs élevés qui n'ont pas été modifiés depuis 40 ans. Le ministre de la Justice embraye et annonce une réforme. Les notaires tempèrent.

La loi sur la procédure de réorganisation judiciaire (PRJ), qui permet aux entreprises en difficulté de se mettre d'accord avec leurs créanciers sur un plan de sauvetage, va être réformée alors que le moratoire sur les faillites vient à échéance le 31 janvier, rapporte L'Echo vendredi citant le ministre des PME David Clarinval (MR).