Tout sur Olivier de Wasseige

L'Union des classes moyennes (UCM) demande au gouvernement jeudi, à la veille du Comité de concertation, de prolonger jusque décembre le chômage temporaire et le droit passerelle, alors que "des indépendants et chefs de PME souffrent encore des restrictions liées au coronavirus". Cette requête rejoint celle, similaire et formulée mardi, de l'union des entrepreneurs flamands Unizo et de la fédération technologique Agoria.

Le Medef, l'association du patronat français, a accueilli pour la première fois lors de son université d'été les organisations soeurs des pays francophones. Olivier de Wasseige, de l'Union wallonne des entreprises, explique le projet de cette réunion.

Si la majorité des entreprises wallonnes sont parvenues à traverser la crise sans trop en pâtir financièrement, 22% d'entre elles y ont perdu des plumes, constate l'Union wallonne des entreprises (UWE). Cette dernière avance des pistes, dans son rapport économique 2021, pour sortir des pièges de l'endettement et des problèmes de solvabilité.

Le rapport Get Up Wallonia prône une remise à plat des aides aux entreprises afin de les cibler sur les projets ayant le plus d'impact sur l'économie wallonne. Un chamboulement salutaire... mais qui risque de faire bien des mécontents.

Cela fait pratiquement un an qu'Elio Di Rupo est arrivé avec ce slogan: "Get Up Wallonia". Depuis, des dizaines et des dizaines de projets ont été élaborés. Il est plus que temps d'opérer le tri et de lancer la machine si l'on veut effectivement remettre la Wallonie debout.

Ce sera dans six mois, dans un an ou dans deux ans. Mais un jour, c'est sûr, l'économie repartira. Comment saisir les opportunités de cette reprise? Comment anticiper les évolutions du marché? Comment éviter la surchauffe d'un redémarrage trop brutal? Comment mobiliser son personnel? Une vingtaine de patrons et de patronnes de PME belges apportent leurs témoignages.

Une entreprise belge sur quatre s'attend à voir ses revenus augmenter de plus de 10 % cette année, selon le baromètre de croissance EY. Cette évolution s'appuie notamment sur l'implémentation de l'intelligence artificielle.