Tout sur Olivier Babeau

Il faut vivre quitte à mourir! Voilà en substance le message lancé par l'acteur Nicolas Bedos fin de semaine dernière sur les réseaux sociaux. Son message a fait le buzz comme on dit aujourd'hui et même les autorités publiques françaises ont dû réagir pour lui rappeler qu'avec sa célébrité, il devrait faire davantage attention à ce qu'il dit ou écrit.

Et pourquoi ne pas démarrer cette semaine avec une bonne nouvelle ? En effet, samedi dernier, le patron de Sanofi a annoncé que même si le coût du futur vaccin en cours d'élaboration, avec son concurrent GSK, n'est pas encore tout à fait défini, il s'est engagé à ce que ce coût soit de moins de... 10 euros la dose !

L'été est souvent l'occasion de prendre du recul et notamment pour réfléchir à la rentrée, qu'elle soit académique ou professionnelle. Dans ce cadre, j'ai été frappé par un article du journal français Les Echos rédigé par l'économiste français Olivier Babeau.

Grâce à l'usage de l'intelligence artificielle, Google pourra donner une probabilité de décès lors de notre sortie de l'hôpital ou la probabilité de réadmission. Demain, l'intelligence artificielle de Google pourra aussi détecter des symptômes invisibles à l'humain et qui pourront éviter des décès prématurés. Amid Faljaoui nous parle de l'aspect sombre de ces avancées sur le personnel médical.