Tout sur Olaf

La Commission européenne a donné lundi "deux mois" au Royaume-Uni pour rembourser 2,7 milliards d'euros de droits de douane destinés au budget européen, lui reprochant d'avoir frauduleusement laissé entrer en Europe des produits chinois soumis à un niveau de taxes inadéquat.

Une enquête entamée en novembre 2015 par l'Office anti-fraude de l'Union européenne (Olaf), dont les conclusions ont été publiées fin juillet, révèle que Volkswagen a bénéficié d'un prêt de 400 millions d'euros de la Banque européenne d'Investissements (BEI) pour développer le moteur EA 189, mis en cause dans le vaste scandale des moteurs truqués, rapportent plusieurs médias lundi.

Londres doit deux milliards d'euros à l'Union européenne pour avoir frauduleusement laissé entrer en Europe des produits chinois sous-évalués, et de ce fait non soumis au niveau adéquat de droits de douane, a-t-on appris mercredi auprès de l'Office européen de lutte antifraude (Olaf).