Tout sur Office national de l'emploi

On dénombrait en janvier 499.813 travailleurs en chômage temporaire ce qui correspond à un bond de 330,4% par rapport à janvier 2020 et s'explique bien sûr par les mesures contre le coronavirus qui maintiennent toujours certains secteurs au ralenti voire à l'arrêt, selon des chiffres publiés lundi par l'Onem.

La Belgique comptait 337.312 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi en septembre, soit une hausse de 6,7% sur base annuelle, indique lundi l'Office national de l'emploi (Onem).

La fraude à la domiciliation, qui consiste à mentir sur sa situation de vie ou de famille pour percevoir des prestations sociales plus élevées, représente un manque à gagner de 24,3 millions d'euros pour l'État l'an dernier, rapporte De Tijd vendredi. Le nombre de personnes exclues des prestations de maladie atteint un record.

Bien que l'entièreté des chiffres pour 2019 n'ait pas encore été dévoilée officiellement par l'Office national de l'emploi, ce dernier soulignait dans un communiqué diffusé lundi, à l'occasion de la publication des données de décembre, que le nombre de chômeurs complets indemnisés (CCI) (demandeurs d'emploi et non-demandeurs d'emploi) s'établissait à 391.038 pour 2019, soit un niveau "en dessous des 400.000 unités pour la première fois depuis 1980".

La Belgique comptait, fin septembre, 333.697 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi, soit 17.769 de moins qu'en septembre 2018 (-5,1%), a annoncé lundi l'Office national de l'emploi (Onem).

En juin 2019, 246.212 allocations d'interruption ont été versées au total dans les différents régimes de crédit-temps (secteur privé), interruption de carrière (secteur public) et congés thématiques (secteur public et privé), soit 7.536 en moins qu'en juin 2018 (-3,0%), selon les chiffres publiés lundi par l'Office national de l'Emploi (Onem).

La Belgique comptait en juin 332.960 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi, soit 3.639 de moins qu'en juin 2018 (-1,1%), a annoncé lundi l'Office national de l'Emploi (Onem). Mais le chômage des seniors enregistre un forte progression, avec un bond de 23,5% pour la tranche des 60-65 ans.

L'an dernier, 5.123 chômeurs on vu leur droit aux allocations d'insertion expirer, selon les statistiques provisoires de l'Office national de l'emploi (Onem) publiées lundi. Le mois dernier, le recul du nombre de chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi s'est par ailleurs poursuivi, passant à 327.403, soit 22.609 de moins qu'un an plus tôt (-6,5%). La Belgique n'en avait plus connu aussi peu depuis la fin des années 1970 et la période précédant la deuxième crise pétrolièr

L'Office national de l'Emploi (Onem) recensait en juillet 346.361 chômeurs, soit 27.931 de moins (- 7,5%) qu'au même mois l'an dernier. Tout comme les derniers mois, le nombre de chômeurs reste donc sous la barre des 350.000. Il n'y a plus eu si peu de chômeurs depuis le début des années '80.

Le nombre de chômeurs indemnisés a encore baissé l'an dernier pour s'établir à 487.291 demandeurs d'emploi et non-demandeurs d'emploi indemnisés. Il s'agit d'un recul de 8,5% par rapport à 2016, a indiqué l'Office national de l'Emploi (Onem), qui présentait jeudi son rapport annuel. Il faut remonter à 1981 pour voir le nombre d'allocataires passer sous le demi-million de personnes.

En janvier 2017, 417.822 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi ont perçu une allocation, soit 3,7% de moins qu'en janvier 2016, rapporte lundi l'Office national de l'emploi (ONEM) sur base de chiffres provisoires.

En novembre 2016, 384.337 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi ont perçu une allocation, soit 6,6% ou 26.989 de moins qu'un an plus tôt, annonce mardi l'Office national de l'emploi (Onem).

Il y a quelques changements, et pas des moindres, dans le régime de crédit-temps suite à la signature ce mardi par les partenaires sociaux d'une nouvelle convention collective de travail (la CCT 103ter) a annoncé mardi le front commun syndical (CSC-FGTB-CGSLB).