Tout sur OBR

Le Royaume-Uni a nettement abaissé ses prévisions de croissance jusqu'en 2021, a annoncé mercredi le chancelier de l'Echiquier, Philip Hammond, au moment où l'économie est confrontée à l'impact du Brexit et à une productivité plus faible que prévu.

Les autorités britanniques ont nettement relevé leur prévision de croissance pour 2017, à 2% contre 1,4% précédemment, mais ont abaissé leurs attentes concernant les années suivantes, a annoncé mercredi le chancelier de l'Echiquier Philip Hammond.