Tout sur nyrstar

L'entreprise d'exploitation minière et de raffinage Nyrstar, leader dans le marché du zinc et du plomb, essuie une perte de 250 millions d'euros au premier semestre de l'année, contre une perte de 66 millions d'euros lors de la même période de 2014, a-t-elle annoncé jeudi.

Le conseil d'administration de Nyrstar s'oppose à la proposition de son principal actionnaire, le néerlandais Trafigura, de nommer deux nouveaux administrateurs. Nyrstar soutient bien la candidature de Christopher Cox en tant qu'administrateur non-exécutif mais pas celle de Martyn Konig en tant qu'administrateur non-exécutif indépendant.

Grâce à son plan global de financement qui comprend notamment une augmentation de capital à hauteur de 250 millions d'euros, Nyrstar, active dans l'extraction minière et de métaux et singulièrement dans la production de zinc, "continuera de faire ce qu'elle fait actuellement mais en mieux et en plus large", ont déclaré lundi ses responsables au cours d'une conférence de presse.

"Si je devais choisir entre la baisse des prix de l'énergie ou la baisse des coûts salariaux, je choisirais la première !" La petite phrase est de Julien De Wilde, président de Nyrstar et Agfa-Gevaert, interrogé par nos confrères de Canal Z.