Tout sur nucléaire

Areva: 5 à 6.000 emplois supprimés dans le monde

Le géant français du nucléaire Areva, en difficulté, a annoncé jeudi qu'il allait supprimer 5 à 6.000 emplois dans le monde, dont 3 à 4.000 en France, dans le cadre d'un plan de réduction des frais de personnels.

Pour Electrabel, la taxe nucléaire est une aide d'Etat

Malgré ses récentes défaites devant la justice belge concernant la taxe nucléaire, Electrabel a introduit une plainte devant la DG Concurrence de la Commission européenne à ce propos, révèle mardi L'Echo. Selon l'entreprise, cette taxe, qui ne vise que les réacteurs nucléaires, constitue une aide d'Etat aux autres moyens de production d'électricité.

Nucléaire : le front judiciaire pèse 1,3 milliard d'euros

L'entente cordiale entre producteurs d'électricité et autorités publiques, ce n'est pas encore pour demain, en Belgique. Dernier rebondissement en date : ce mercredi, EDF Luminus a annoncé à son tour son intention de contester la taxe pesant sur le nucléaire _ un recours devrait être introduit dans les jours qui viennent auprès de la Cour Constitutionnelle. A son tour puisque, ce faisant, le numéro deux du marché rejoint Electrabel, qui avait lancé la fronde dès la mi-juin.

Pas de redémarrage de Doel 3 et Tihange 2 avant le 17 février

Un redémarrage de Doel 3 et Tihange 2, à l'arrêt depuis l'été après la découverte de micro-fissures dans les cuves de ces réacteurs nucléaires, ne surviendra pas avant le 17 février au plus tôt, peut-on lire mercredi sur le site "transparency" du groupe GDF Suez, maison-mère d'Electrabel.

La taxe nucléaire passe de 550 à 475 millions en raison des deux réacteurs fermés

La taxe sur la rente nucléaire que le gouvernement réclamera en 2013 aux producteurs d'électricité a été fixée à 475 millions d'euros, soit 75 millions de moins que celle de 2012, en raison de la fermeture temporaire des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2, a indiqué lundi le secrétaire d'Etat Melchior Wathelet, à l'issue d'un comité restreint.

Fukushima : Tepco subit une perte de 3 milliards d'euro

La compagnie d'électricité nippone Tokyo Electric Power (Tepco) a annoncé mercredi avoir subi une perte nette équivalente à 3 milliards d'euros au premier trimestre de l'année fiscale 2012-2013, moitié moindre toutefois sur un an, à cause des conséquences de l'accident nucléaire de Fukushima.

Nucléaire : Ecolo prend ses distances avec Greenpeace

L'heure de vérité approche pour la prolongation des réacteurs nucléaires belges. Même la coprésidente d'Ecolo consent à prolonger la vie de deux réacteurs. Mais pour une durée très limitée. Et moyennant des investissements massifs.

Greenpeace a-t-il dépassé les bornes ?

Le clip voyant un faux Di Rupo torturé par la "mafia nucléaire" fait grincer bien des dents dans les rangs politiques. Et en déguisant ses activistes en militants PS pour une manif' devant le siège d'Electrabel, Greenpeace a fait monter la pression d'un cran avec le parti du Premier ministre.

Greenpeace torture Elio Di Rupo

Elio Di Rupo otage de la "mafia du nucléaire" ? C'est la thèse de Greenpeace qui utilise abusivement le Premier ministre dans un spot publicitaire aussi violent que déplacé.

Nucléaire : le MR, "victime consentante d'Electrabel" ?

Le MR propose de reporter à 2025 la fermeture des trois réacteurs les plus anciens, plaide, en échange, pour une hausse de "plusieurs centaines de millions d'euros" de la taxe sur la rente nucléaire... et se fait tacler par Ecolo.

Le nucléaire pèse plus de 20.000 emplois

Pour de nombreux Belges, nucléaire rime seulement avec Electrabel, Tihange ou production d'électricité. Trop restrictif, aux yeux du Forum nucléaire, qui a commandé une étude au consultant PwC. En voici les principaux résultats.

Electrabel : "Nous n'investirons plus en Belgique !"

"Etant donné le climat actuel, nous ne ferons certainement pas de nouveaux investissements en Belgique", prévient un responsable d'Electrabel en marge de la fermeture de la centrale de Ruien, la plus grande centrale non nucléaire du pays.

"L'Etat ne doit pas se soumettre au chantage d'Electrabel !"

Dossier nucléaire, acte 2. "Notre gouvernement menace de succomber au chantage d'Electrabel, qui a elle-même créé un problème d'approvisionnement", dénoncent Greenpeace, BBL et WWF. La fédération Agoria, de son côté, souligne les milliards d'investissement bloqués à cause de l'incertitude sur l'avenir énergétique du pays.

Vers un black-out en Belgique : info ou intox ?

La fermeture anticipée de centrales thermiques rendrait indispensable une modification du calendrier de sortie du nucléaire au risque de black-out, indique un rapport "confidentiel". Pour Ecolo/Groen, le gouvernement ne peut accepter le "chantage" de GDF Suez...

La vraie part du nucléaire en Belgique

En 2011, 57 % de l'électricité produite en Belgique était d'origine nucléaire. Loin, très loin des 26,8 % d'électricité issue du gaz naturel, pointe la Creg, qui veut par ailleurs clarifier les mesures d'indexation des prix de l'énergie.