Tout sur Nord de la France

La semaine dernière, le constructeur français a présenté à ses salariés français son projet d'avenir. Il parle d'une filialisation de deux de ses activités. 20% de ses employés sont concernés.

"Nous allons continuer à nous battre, nous ne lâcherons pas nos pêcheurs", a assuré vendredi Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans le Nord de la France, alors que l'opposition accuse le gouvernement de les avoir laissé tomber dans le contentieux sur les licences de pêche.