Tout sur Nivelles

"La Belgique, un pays inadapté face à l'avenir"

Ne rien faire, disait un humoriste britannique, n'est vraiment agréable que s'il y a beaucoup de travail en retard. C'est bien vrai. Quel plaisir y a-t-il en effet à retarder un permis de construire s'il s'agit de bloquer un projet quelques jours ? Le vrai délice, c'est de pouvoir geler une initiative pendant 30 ans.

Le RER, le train fantôme qui roule

Beaucoup de gens croient que le RER n'arrivera que dans 10 ans, lorsque les derniers travaux d'infrastructure seront réalisés vers Nivelles. Pourtant, il est déjà là. Il progresse doucement, sous le nom de " train S ". Mais ensuite, il devrait devenir bien plus qu'un train.

La concertation sociale chez Match et Smatch porte ses fruits

Quelques jours après un bureau de conciliation qui s'était conclu sur un constat d'échec et le dépôt d'un préavis de grève, la direction de Match et Smatch (groupe Louis Delhaize) est revenue avec de "meilleures intentions" mardi, rapporte mercredi le front commun syndical. Une nouvelle réunion a permis de confirmer le sauvetage de quatre magasins sur les 16 menacés et de limiter grandement le nombre de licenciements secs.

Wavre se réveille enfin

Le marché brabançon reste dynamique même si ses prix n'évoluent guère depuis trois ans. Le principal enseignement est wavrien. Après des années de léthargie, la cité du Maca dispose enfin d'une offre conséquente de logements neufs. Une offre par contre en recul à Waterloo et Louvain-la-Neuve, deux fers de lance du marché.

En difficulté, Match et Smatch veulent fermer 16 magasins et supprimer 210 emplois

Match et Smatch (groupe Louis Delhaize), en difficulté, ont adopté un projet de plan de transformation visant "à redynamiser les deux enseignes" et passant par la fermeture potentielle de 16 magasins et la suppression de 210 emplois, a-t-on appris mardi. Une enveloppe de 40 millions d'euros d'investissement est prévue en parallèle.

A Waterloo et Genval, les prix n'ont pas évolué en cinq ans

Le nombre d'appartements actuellement mis en vente est en recul. Un constat qui semble passager quand on connaît les projets en cours de développement. Notamment dans la région de Nivelles. Quant aux prix, ils restent par contre particulièrement stables dans tout le Brabant wallon, à l'exception de Louvain-la-Neuve.

Proximus investit 1,8 million d'euros pour améliorer son réseau sur Stavelot

Proximus a investi 1,8 million d'euros afin d'améliorer la qualité de son réseau sur Stavelot, a annoncé lundi Christophe Nachtergaele, responsable du projet lors de l'inauguration de son Atropos, son nouveau local technique de 200 m2 situé à l'arrière d'anciens bâtiments Belgacom (3.000 m2) devenus aujourd'hui propriété communale.

Rebondissement dans l'affaire Capitalium

Déçues par le jugement prononcé l'année dernière, sept victimes de Véronique Van Acker (surnommée " la Madoffette du Brabant wallon ") vont lancer une citation contre l'Etat belge.

"Le RER en Brabant wallon, c'était un peu comme le monstre du Loch Ness"

Le Premier ministre s'est réjoui jeudi matin de la relance des travaux du réseau ferroviaire express régional sur la ligne 124 entre Bruxelles et Nivelles. "C'est un moment positif et optimiste! Vous savez que le RER en Brabant wallon, c'est un peu comme le monstre du Loch Ness. Ca fait des années et des années qu'on en parle!", a pointé celui qui est originaire de Wavre, dans cette même province. Il a rappelé s'être battu avec son gouvernement pour débloquer un milliard d'euros afin de terminer ce chantier colossal.

Les travaux du RER symboliquement relancés "avec pour but d'aboutir en 2031"

La relance des travaux du RER sur la ligne 124 entre Bruxelles et Nivelles est un élément très positif, a estimé jeudi matin le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot à l'occasion du coup d'envoi symbolique de ceux-ci à Braine-l'Alleud. "Tant pour la mobilité que pour le développement économique et le bien de tous", s'est-il ainsi félicité.

NLMK Clabecq: les syndicats ne discuteront pas avec la direction et demandent une conciliation

Réunis sur le site de NLMK Clabecq jusqu'à 13h30 mardi, heure à laquelle aura lieu le troisième conseil d'entreprise extraordinaire depuis l'annonce de la restructuration envisagée par le groupe sidérurgique, les syndicats ont décidé de ne pas discuter avec la direction. Celle-ci aurait préféré tenir la réunion à Nivelles et ne pas se rendre sur le site de l'usine. Les syndicats, avant de se déplacer pour discuter, demandaient que les mesures de gel d'index et de salaire envisagées par NLMK soient préalablement retirées. Ils disent avoir essuyé un refus et comptent à présent demander une conciliation.

Cinoco-Le Palais du vin: trois siècles de fidélité

L'histoire de Cinoco débute à Schiedam aux Pays-Bas en 1691 par la création d'une distillerie. Trois cent vingt-sept ans plus tard, la distillerie existe toujours et Cinoco est devenu un acteur majeur de la distribution de vins et spiritueux en Belgique. A sa tête, Gilles Nolet de Brauwere, représentant de la 10e génération de la famille.