Tout sur Nike

La recrudescence de cas de coronavirus et le renforcement des restrictions sanitaires liés au variant Delta ont perturbé les Bourses mondiales. Face à cette nouvelle offensive de la pandémie, les investisseurs sont appelés à privilégier la qualité.

Le géant du commerce électronique Alibaba, à l'origine en 2009 de l'événement de commerce électronique "Fête des célibataires", a enregistré des ventes records à cette occasion chiffrées à plus de 498 milliards de yuan (près de 65 milliards d'euros). Pas moins de 800 millions de consommateurs ont cette fois fait la chasse aux bonnes affaires en Chine mercredi.

Le patron de Nike se dit fier de la campagne publicitaire menée par la marque et ayant pour égérie le footballeur américain Colin Kaepernick. Celle-ci a fait grand bruit sur les réseaux sociaux, mais également porté les ventes de l'entreprise.

"On va gagner la Coupe du monde parce qu'on a le ballon", estime auprès de l'AFP Nicolas Favre, directeur général d'Adidas France, convaincu que le partenariat avec la Fifa, organisateur du tournoi, peut jouer un rôle décisif dans son bras de fer avec son rival Nike.

Dans la foulée du mouvement #metoo, l'équipementier sportif est secoué par une enquête interne informelle sur les abus et les harcèlements. Onze hauts dirigeants ont été mis à la porte.

L'équipementier Nike est confronté à un exode sans précédent de dirigeants depuis un peu plus d'un mois suite à des témoignages d'employés, en majorité des femmes, dénonçant un environnement "toxique", marqué de discriminations et de harcèlement moral et sexuel.

Les rémunérations des golfeurs, notamment celles provenant des sponsors, sont globalement en hausse ces dernières années mais les sommes qu'ils investissent pour être à leur meilleur niveau sont elles aussi de plus en plus élevées.

Les noms des sociétés belges Janssen Pharmaceutica et Ageas se retrouvent dans le scandale d'optimalisation fiscale "Paradise Papers" aux côtés de celui de la multinationale Nike, et de son centre de distribution européen en Belgique, révèlent mardi Le Soir, De Tijd et Knack, qui ont participé à l'enquête menée par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ).

Après des années de refus, Nike a finalement cédé: l'équipementier va commencer à vendre directement ses baskets sur Amazon.com, une réponse à la baisse de ses ventes et au retour en force d'Adidas et Under Armour.