Tout sur Nigeria

Le Belge Michel Arrion, ancien chef de la délégation de l'Union européenne en Côte d'Ivoire, au Nigeria, au Rwanda, a été nommé au poste de directeur exécutif de l'Organisation internationale du cacao (ICCO). Il effectuera un mandat de cinq ans à la tête de cette organisation basée à Abidjan (Côte d'Ivoire), indique l'ICCO.

Glencore, le géant suisse du négoce des matières premières, a annoncé mardi qu'il était assigné par le département américain de la Justice dans le cadre d'une vaste enquête pour corruption liée à ses activités au Nigeria, au Venezuela et en République démocratique du Congo (RDC).

La qualification, de justesse de l'Argentine pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football en Russie a été suivie de près mardi après-midi par les membres de la délégation présente dans le cadre de la mission économique qui y a lieu. Aucune activité officielle n'avait ainsi été programmée durant les deux heures du match. Certains ministres en ont dès lors profité pour suivre la rencontre face au Nigeria "de l'intérieur".

Gratte-ciel de plus de 100 mètres de haut, la Maison du cacao d'Ibadan, bâtie grâce aux revenus d'exportations des fèves dans le sud-ouest du Nigeria, était dans les années 60 le plus grand immeuble de tout le pays.

Qui croit encore que l'Afrique n'est pas capable de fournir des services technologiques de qualité ? En tout cas, certainement pas Mark Zuckerberg, qui a investi via sa fondation 24 millions de dollars en 2016 dans Andela, une start-up nigériane qui fournit des logiciels au monde entier. Ni Merijn Campsteyn, qui a créé sa société informatique à Louvain et fait aujourd'hui appel aux programmateurs d'Andela...

" L'africapitalisme améliore la rentabilité des entreprises sur le long terme ", estime l'homme d'affaires nigérian Tony Elumelu. Entretien autour des atouts du commerce durable, de l'erreur de cibler une élite restreinte et de la combinaison commerce/aide au développement.

Studios cinémas futuristes, magasins de luxe et train aérien... Tinapa devait être une vitrine du dynamisme nigérian, un hub commercial pour l'Afrique de l'ouest qui rapporterait des millions de dollars. Mais dix ans après sa création, cette ville-fantôme est devenue le symbole d'un immense gâchis.

A Lagos, l'aéroport international fuit de toutes parts à chaque saison des pluies, les embouteillages découragent les plus audacieux et les plages ressemblent à des décharges publiques. Mais pour le gouvernement local, développer le tourisme dans la capitale économique du Nigeria est aujourd'hui un "besoin absolu".

Le Nigeria a infligé une "amende administrative" de 5 milliards de dollars à Shell pour une fuite de pétrole survenue en décembre 2011 sur une installation offshore du groupe anglo-néerlandais, a-t-on appris ce mardi de sources concordantes.