Tout sur Nicolas Frings

Les prix affichés sur le segment de l'immobilier de prestige reflètent rarement la valeur du bien. Ils sont habituellement 15 à 20 % trop élevés. La conséquence d'un marché de niche où le vendeur est rarement pressé et l'acquéreur prêt à répondre à un coup de coeur.