Tout sur Newpharma

L'e-commerce et la santé sont désormais au coeur de toutes les attentions en cette période de pandémie. Et la crainte de rupture de stock dans tous les esprits également.

Constituer des stocks de médicaments n'a "aucun sens", a souligné jeudi le CEO de Newpharma Jérôme Gobbesso lors d'une rencontre avec la presse au siège de l'entreprise, à Wandre (Liège). Les commandes démesurées sont désormais bloquées, a-t-il précisé.

Le site d'e-commerce belge a récemment fait part de ses ambitions de croissance. Objectif 2019 ? Grimper de 81,7 à 100 millions d'euros de chiffre d'affaires. Il indique aussi vouloir atteindre les 300 collaborateurs grâce à 100 nouveaux engagements. Mais quand on voit les bilans sociaux de la SPRL Newpharma, on dénombre seulement... huit employés. Pourquoi ?

Si les levées de fonds parsèment l'actualité de l'écosystème start-up, elles ne sont ni une fin en soi, ni un passage obligé. Certaines belles entreprises ont réussi sans avoir recours à des investisseurs extérieurs et en faisant le pari du "bootstrapping".

Si les levées de fonds parsèment l'actualité de l'écosystème start-up, elles ne sont ni une fin en soi, ni un passage obligé. Certaines belles entreprises ont réussi sans avoir recours à des investisseurs extérieurs et en faisant le pari du "bootstrapping".

Le site belge de vente de médicaments en ligne Newpharma constitue l'une des (rares) success stories de l'e-commerce belge. Après 10 ans d'activité, la start-up (devenue scale-up) emploie pas moins de 200 personnes et enregistre une croissance étonnante : 30% en 2018, pour un chiffre d'affaires de 82 millions d'euros.